The bike is up, then down, then up, then down, then…up…

Concept dans le cadre d’un diplôme de fin étude par daniel knüpfer et stefan wallmann de l’université de Anhalt à Dessau en mai 2008.

 

Ce vélo a la capacité d’avoir une position haute et une position couchée. Cette avantage se révèle intuitivement. En effet, lorsque le cycliste se trouve en ville, il se met en position haute par souci de départ arrêté et se mettra en position couché lorsqu’il sera dans une zone plus tranquille où il pourra adopter un rythme de croisière agréable.

 

L’avantage est qu’il pourra changer cette position sans s’arrêter, juste à l’aide d’un levier, ce qui semble s’opérer relativement facilement dans la vidéo ci-dessous, ou il  met aussi en avant son coté ludique, simple et agréable d’un façon déconcertante.

 

Ce que je trouve interessant dans ce produit, c’est qu’il semble déjà inscrit dans le paysage contemporain, à l’heure du renouveau du 2 roues et des problèmes de mobilité urbaine englobant la préoccupation écologique actuelle. De plus, la version finale de ce projet incluerai une batterie supplémentaire qui lui permetterai de donner un coup de pouce au cycliste, mais aussi à l’image du vélo classic.

 

 

 

Share

admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *