Conférence

Hier, à l’occasion de l’ouverture de l’exposition de l’observeur du design et de la remise des étoiles, l’APCI a organisé un forum ayant pour thème : ‘ l’innovation par le design ‘. Vaste programme dont voici le compte-rendu quelque peu subjectif.

Entreprises autour de la table :
FAURECIA
OSÉO
DESIGN OFFICE
PR(I)ME pour IN-SEC groupe Zodiac
SOMFY
MATISEC
INCONITO
INPI

L’agence Inconito est intervenue pour l’entreprise Matisec sur un respirateur pour pompiers dont certains éléments sont issus du domaine du sport. L’expérience d’Inconito dans le sport leur ont permis de développer une fixation rapide sur les casques comme les snowboards. Les pompiers ont un truc ‘ du domaine esthétique du sport ‘ sur le dos. L’industriel a fait appel à l’agence de design suite à une démarche interne d’environ 1 an qui n’aboutissait pas ou à des choses très lourdes (surtout esthétiquement parlant).
Conclusion de leur collaboration : ‘ On appellera de nouveau Inconito pour le coup de patte final. ‘ … désolé, ça casse un peu mais c’est tellement typique de la difficulté des agences de design à aller plus loin que la presta stylistique qu’on ne pouvait pas passer à côté 😉

Somfy, dans le domaine des motorisations dans la maison (store roulant, …) ont décidé de lancer un projet prospectif à partir d’une nouvelle technologie iO (language sans fil développé avec 4 autres acteurs du batiment). L’entreprise a fait appel à des designers de l’agence Design Office, des ergonomes, des sociologues,… ainsi qu’à leurs ingénieurs internes qui ‘ portent l’innovation ‘.
L’agence Design office a développé pour ce projet une méthodologie permettant de référencer le design, qu’elle veut aujourd’hui breveter. D’après ce que j’ai compris c’est une sorte de cahier des charges design plus flexible.

Pour créer de la valeur à leur agence, Design Office a également développé et surtout fabriqué 2 projets en interne en prenant tous les risques industriels que leur client ne voulait pas prendre. Cette démarche risquée, résultat d’un projet non abouti avec Air liquide leur a couté un gros investissement notamment matériel avec la création de moules et l’embauche de salariés supplémentaires. Ils ont renouvellé l’opération avec un casque de ski, dans l’objectif de réconcilier les skieurs avec le casque en intégrant une partie en tissu. Au final un produit un peu décevant : un bonnet fourrure sur un casque rigide…à un prix astronomique (220€)

Petites infos de l’Inpi et d’Oséo
L’Inpi aide les entreprises déposant pour la première fois un brevet, en finançant 75% de la rédaction du brevet. L’intervention du représentant de l’Inpi s’est porté essentiellement sur les dessins et modèles car c’est pour lui la protection nécessaire aux designers car ‘ les brevets ne servent qu’aux innovations technologiques ‘…
La rapidité des financement des aides d’Oséo s’est améliorée (10 jours après décision).

Faurecia, équipementier automobile, avait besoin de créer une différenciation innovante pour séduire directement le consommateur en plus du constructeur. Ils ont créé un intérieur modulable et personnalisable par le constructeur, le vendeur ou directement le client final (hélas, ce n’est a priori que pour le choix des couleurs ). Le design a été réalisé en interne. Il a appuié également le fait que l’innovation la plus évidente pour tous le monde est l’innovation technologique mais qu’il il y a aussi l’innovation produit qui permet de ‘ faire la différence ‘. Malgré les apparences, leur intervention n’a porté uniquement que sur des paramètres esthétiques.

Le rack à carte d’aquisition embarqué a une histoire intéressante. La société In-Sec du groupe Zodiac a fait appel à l’agence Pr(i)me ayant des designers-ingénieurs. Ce produit, utilisé pour enregistrer les défauts lors des tests avion, a plusieurs problèmes egronomiques lié au changement fréquent des cartes, l’interdiction de toucher directement,… Lors d’une première réunion de créativité entre les designers et l’entreprise une idée intéresante est née :le boitier métal est lié aux cartes et découpé en section : une partie de métal est attribué à chaque carte la protégeant des manipulations. Un système de clip par rotation permet les va-et-viens.

Les tests utilisateurs.
L’agence Pr(i)me se méfie globalement des tests utilisateurs car on a parfois l’impression de comprendre lorsque l’on se met ‘à la place’ alors que non, ou on observe 1 ou 2 utilisateurs qui ont parfois une idée très arrêté non représentative. Elle préfère faire appel aux utilisateurs uniquement lorsqu’un point semble flou. L’utilisation des utilisateurs est pour eux segmentable en deux : comme une source de départ et pour la validation.
Le Design Office a mis en place dans leurs bureaux une structure permettant de recevoir directement chez eux des utilisateurs sélectionné par un organisme spécialisé pour réaliser des tests à l’aide de strory-boards et maquettes. Une démarche très proche de la notre pour certains de nos projets.

Pour en savoir plus : http://www.apci.asso.fr/l_observeur/index.php

Share

admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *