Composer son smartphone !

Composer son smartphone !

Il y a 3 ans, Dave Hakkens lance le concept ‘phoneblocks’ (maintenant nommé ARA). Un smartphone avec des modules composables et interchangeables.


Pour connaitre tout l’historique du projet :
https://phonebloks.com/journey/

Afficher l'image d'origine

 

Depuis, Motorola (détenu par Google) développe le projet ARA.

En Juin dernier, Rafa Camargo (ingénieur de Google) montre pour la première fois au grand public ARA en fonctionnement.
https://www.youtube.com/watch?v=HyUQ4uD9Y3U

Le smartphone ARA était censé être commercialisé début 2016 mais l’équipe de Google est confronté à de nombreux problèmes (fixation par électro-aimantation, les modules se ‘déclipsent’ lors de chute…). En 2016, seulement les premiers tests utilisateurs seront réalisés…

 

Le smartphone ARA est composé d’un endosquelette (réalisé par Toshiba) qui est la plaque centrale où l’on vient ajouter l’écran (3 tailles sont disponibles : la taille médium étant d’environ 5 pouces) et les modules tels que la batterie, le processeur, le WI-FI, le GPS, l’appareil photo…

Pour que tous ces modules communiquent ensemble efficacement et sans consommer trop d’énergie, Google a développé un logiciel : Greybus qui permet de les faire cohabiter et fonctionner les uns avec les autres. Google a déjà développer des partenariats avec les marques de composants tels que : Nvidia ou encore Marvell (liste non-exhaustive).

Le smartphone ainsi obtenu ne permet pas d’avoir un appareil aussi optimisé en termes de dimensionnement (épaisseur d’environ 1cm). Google garantit néanmoins que pour les utilisateurs ce point-là n’est pas un problème au vue des bénéfices de modularité énoncés.

http://www.nextinpact.com/news/94082-projet-ara-long-chemin-smartphone-modulaire-google.htm

Afficher l'image d'origine

 

Selon Google, le premier avantage de ARA serait sa qualité à être bon marché : on pourrait imaginer avoir un portable sans appareil photo (celui-ci étant toujours plus puissant à chaque nouveau modèle lancé sur le marché…). Ce concept permet aussi d’adapter son portable à son utilisation et de pouvoir le faire évoluer dans le temps : aujourd’hui j’ai besoin d’un portable avec ces qualités-ci mais demain peut-être que mon utilisation sera différente…

Les promesses du concept sont multiples, mais est-ce que le principe de modularité sera abouti et offrira une modularité illimitée ? Pourrait-on vraiment, par exemple, mettre 2 batteries pour avoir une meilleure autonomie… ?

Les futurs utilisateurs sont-ils prêts à ne plus être dans cette optique de cycle de renouvellement régulier ?

Les modules seront-ils l’identité du smartphone de demain et non l’esthétique / la charte graphique de la marque ?

 

Il y a encore beaucoup de questions concernant la vente du smartphone et de ces modules, mais Google va plus loin, cette offre de smartphone modulable va surement faire cohabiter ARA avec un autre projet de la marque : le forfait de téléphonie mobile Fi !

http://www.nextinpact.com/news/93905-projet-fi-tout-ce-quil-faut-savoir-forfait-telephonie-mobile-google.htm

Share

Amélie Degrand

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *