Sourire d’enfer !

Sourire d’enfer !

Concept initial

Un concept fitness propose le renforcement musculaire par la mise en mouvement puis le maintien d’un dispositif. Ce dispositif se présente généralement sous forme de barre ayant un certain niveau de flexibilité avec aux extrémités la présence de masselottes permettant une certaine inertie « ressort ».

BarbaraKlein_gross_722x408Cet outil crée par Barbara Klein, Physiotherapist Allemande, a pour objectif premier le travail des muscles profonds par le maintien d’une masse élastique en mouvement.
L’exercice isométrique (contraction du muscle sans mise en mouvement de l’articulation) a en effet cette caractéristique  de faire travailler les muscles profonds comme ceux permettant la posture debout en statique.

La cinématique décrit par l’appareil, suite à sa mise en mouvement, représente une série d’oscillation décrivant des mouvement d’aller-retour dans un ou plusieurs axes. L’autre avantage de cet appareil semble être le travail complet du groupe musculaire sollicité de façon agoniste et antagoniste.

pouziti4

On peut ainsi imaginer dans l’exercice ci-dessus la sollicitation alternée des muscles permettant la posture du sujet par les oscillations de la barre flexible de gauche à droite sur l’image (contraction des muscles de la jambes permettant la stabilisation antéro-postérieure).

 

Un nouvel usage

Le concept est repris de façon « inattendue » pour le renforcement spécifique des muscles de la mâchoire. Et qui de plus à même pour illustrer cette gymnastique facial ! …

Les mouvements induits par le dispositif semblent entrainer une contraction musculaire à différents niveaux :

– contraction des muscles « du cou » permettant le stabilisation de la tête

– contraction des muscles de la mâchoire permettant un maintien de l’objet entre les dents.

 

 


Maxime Vaupres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *