Pédaler au bureau ou devant sa TV …

Vu dans Industrie et Technologie , le Cubii tente une réponse à la problématique de « être physiquement actif tout en restant assis à son bureau & plus généralement devant son ordi ou sa TV ».

Dans sa présentation les capacités de communication du produit sont largement mises en avant (avec son smartphone, en compét. avec ses collègues…), mais les preuves de l’efficacité et de la réelle opérabilité sont faibles. On a du mal à croire que le mouvement ellipsoïdal du pédalier, développé pour éviter de heurter un plan de travail avec les genoux, soit réellement compatible avec une activité de travail sur clavier par exemple (voir vidéo). Les a coups provoqués par le passage de la translation à la rotation manquent de fluidité pour devenir vraiment transparents pour l’utilisateur.

Il reste que le domaine recèle un vrai gisement de besoins nécessitant une approche ergonomique et physiologique fine pour définir des produits pertinents et probablement meilleur marché…


Jean-Yves Corbin

Comments

  1. Maxime Vauprès Says: août 19, 2014 at 8:14

    Je demande à essayer pour éviter toutes conclusions hâtives sur le sujet 🙂 …

    …Mais j’avais réalisé un projet en master sur la réalisation d’un exercice posturale pendant la réalisation simultanée d’une tâche cognitive (cela porte le nom de paradigme de la double tâche). Dans ce sens , la performance posturale pouvait être améliorée en fonction du niveau de la tâche cognitive. En gros, réfléchir (quand on se tient debout) peut faciliter le fait de se tenir debout.

    Mais la je me pose la question dans l’autre sens, faire un exercice physique peut-il optimiser notre performance cognitive ? est ce que pédaler peut optimiser, ou du moins ne pas dégrader, notre concentration au travail ? je ne pense pas…

    En tout cas , la demoiselle qui pédale à l’air plutôt déstabilisée par le mouvement de pédalage (voir les mouvements du tronc)… pas super confort pour réfléchir ou même stabiliser son regard sur une information précise sur son écran …

    Dans cette configuration, l’assise devrait être adaptée, il me semble, pour contrecarrer les mouvements au niveau du bassin, et éviter que ça se répercute jusqu’à la tête..

  2. C’est super intéressant comme sujet.
    Moi ça évoque deux points… opposés
    > Un exercice de concentration que nous avions fait avec Philippe Bombled, notre coach communication : une personne réalise des mouvements amples et lents avec ses mains genre yoga, et un autre a la consigne de faire le miroir. Facile ! … Maintenant une troisième personne lui pose des questions, genre 4×3, de quelle couleur sont les avocats, que boivent les veaux, quel était ma première question, à quelle vitesse volent les hirondelles, …
    Résultat : quand le mouvement est fluide, les réponses tardent, et quand les réponses sont fluides, la qualité du mouvement se perd
    Donc le cerveau n’est probbt pas fait pour réaliser simultanément deux actions, mêmes simples.
    Au passage, il faudrait dire à certain qu’écouter de la musique en faisant semblant de travailler, ça ne marche pas ;-D
    > Secundo, et à l’inverse, quand je fais du jogging, ce qui est malheureusement moins fréquent que mon collègue Jean-Yves rédacteur de ce post, l’ennui profond couplé au chocs répétitifs des pieds sur le sol, et peut-être aussi couplé à oxygénation et à l’impulsion du talon sur le sol provoquant des poussées de sang dans le cerveau, font que j’atteins un état second, quasi hypnotique, très propice à l’évasion créative et même à la fulgurance.
    FYI, la future comm° de Capi a été créées comme ça !
    Donc, je suis d’accord que c’est possible de créer un tel mouvement compatible et même propice au travail, mais que ce mouvement reste à créer pour qu’il ait toutes les qualités, sans pour autant mobiliser les neurones !

  3. Je viens de récupérer une vieille machine à coudre Singer à pédale : dans un autre genre et un autre objectif c’est une ergonomie qui me fait bcp penser à ce projet.
    Dans le cas la machine à coudre, l’action de l’utilisateur vient participer au travail et le mouvement des pieds est intimement lié à celui du cerveau et synchronisé avec ceux des mains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *