Innovation incrémentale ou innovation radicale?

Tiens, une étude passionnante (au moins pour les passionnés de management de l’innovation).

 

http://www.design-blog.info/index.php?post/2012/03/28/Quand-lapproche-design-classique-ne-permet-pas-linnovation-radicale

 

 

 

 

 

Norman & Verganti, des grands de l’innovation, comparent différentes approches d’innovation et se demandent si le design permet d’aboutir à de l’innovation radicale.

 

J’en retiens deux (pour le reste il faudra lire l’étude complète, désolé): http://jnd.org/dn.mss/Norman%20%26%20Verganti.%20Design%20Research%20%26%20Innovation-18%20Mar%202012.pdf

 

 

 

1- Approche centrée utilisateur (on connaît plutôt bien), qui consiste à se rendre compte des besoins d’aujourd’hui dans un champ de réflexion bien borné amène à de l’innovation incrémentale.

 

2- En revanche une observation plus large des évolutions sociétales, afin de pressentir les envies de demain permet d’explorer des champs nouveaux et peut aboutir à de l’innovation radicale.

 

 

 

Ces deux types d’innovation sont complémentaires et peuvent se combiner à de l’innovation technologique. Je pense que le constat ne remet pas en question le fait qu’il faudra de toute manière penser aux utilisateurs finaux, soit à la loupe pour voir ce qui ne va pas, soit en démontant les systèmes existants pour en reconstruire de nouveaux de manière à satisfaire autrement de futurs utilisateurs (qui ne sont pas forcément les mêmes que les premiers!).

 

 

 

De mon point de vue, je pense que c’est en partie dans la deuxième approche que l’analyse systémique et l’incitation à de nouveaux usages écologiques peuvent vraiment prendre leur place. 

 


admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *