Imprimante 3D qui s’assume

Imprimante 3D qui s’assume

Le MIT est à fond sur les imprimantes 3D, et même s’ils ne sont pas les seuls dans le monde voilà encore un sujet intéressant :

Additive Manufacturing of Optically Transparent Glass

Image1


Intéressant comme avancée d’imprimer le verre en fusion… mais on pourrait dire que c’était attendu.

 

Le plus étonnant est qu’ils soient allés vers une impression grossière avec une buse de 10mm de diamètre. L’imprimante 3D s’assume ainsi comme moyen de création artistique et production artisanale à part entière, ne cherchant pas à mimer la création de verrier et ouvrant la porte à des créations spécifiques.


Mathias d'Estais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *